Le trésor perdu de Mister Drenan

Profitant entre deux essplorations exténuantes d'un bon repos au sommet d'un champi-géant du Marécage de Zangar, une voix se mit à imprégner le silence des lieux. Je ne l'entendis que faiblement, et m'allongea en l'ignorant.

La voix retentit de nouveau, je m'habillai donc et me levai face à mon feu qui brûlait toujours. Puis une entité s'empara de moi pour parler à ma place : "Le vert personnage t'attend en ce désert de glace que les dragons ont envahi il y a fort longtemps, et son présent, reçu par ton père, fut perdu... Retrouve ce que ton père perdit dans ses périples et gagne la confiance en tes propres capacités et ton esprit. Va, maintenant..."

Puis l'entité disparut. Je retrouvai tout mes sens, et tout se recadra dans mes pensées... Il a parlé de mon père disparu, peut-être que... oui, cela ne fait aucun doute, je dois retrouver ce qui semble être le gobelin dont il a parlé, mais qui est-"il" ? "La Désolation des Dragons...il y a un gobelin que j'ai connu dans mon enfance, mon père me disait qu'il habitait dans un désert de glace, au nord, je devrais y aller." Je me mis alors en route pour l'aventure qui m'attendait. La Désolation des dragons ce n'est pas la porte à coté. Étant mage, je pus me téléporter à Dalaran au plus près, puis appela mon fidèle griffon en direction du sud.

"Ce désert de glace est vraiment immense, si le gobelin habite au nord de la région, ce ne devrait plus être loin... Ah on dirait que c'est là !" J'arrivais près d'un camp de gobelin, j'y atterris puis chercha parmi les quelques petites créatures vertes si l'une d'entre elle ressemblait au gobelin que j'ai connu enfant. J'en repéra donc un au bout d'un moment, puis lorsque que je m'apprêtais à parler, il me coupa en disant :
"Le temps c'est d'l'argent ! - Bonjour cher gobelin, je suis a la recherche d'un des vôtre que Mister Drenan, mon père, aurait connu. - Je suis Krizzek, le gobelin dont tu parles, salut à toi Sid. Je t'attendais. - J'ai entendu parler d'un trésor que mon père aurait perdu, ce trésor était un cadeau que vous lui auriez offert. - En effet, j'ignore totalement l'emplacement de cet objet.

- Pourtant ne m'attendiez-vous pas ? - Si, car j'ai entendu parler par un confrère que la cachette de ce trésor est le résultat de difficile énigmes. Ce confrère n'a trouvé que le premier écrit de cet indice, mais il ne pouvait le rapporter. Tout porte à croire que ton père ait caché l'objet volontairement. - Où est la première énigmes ? - Au fin fond des eaux, dans un temple englouti. Je te souhaite bonne route Sid Drenan. - Merci pour tout, au revoir Krizzek."

Je me mis donc en chemin du Marais des Chagrins, le temple englouti serait celui de cette région je n'en vois pas d'autre. Perché sur les montagnes, je cherchais le fameux temple :

Je repérais alors une large étendue d'eau en bas, je descendis avec une chute amortie, puis lorsque j'ai voulu rejoindre l'eau, il fallut passer par quelques ennuis, entre autre un dragon vert.

Puis je réussis à atteindre le lac, j'ouvre alors mon inventaire à la recherche d'un élixir pour marcher sur l'eau. J'en bu donc une et galopa alors en direction du temple.

J'arrive alors au temple puis vis une entrée. Je passa alors par l'entrée et descendis alors de longs escaliers pour me retrouver face à l'eau.

Je plongeai donc et nageai pas très longtemps jusqu'à trouver une sortie, je pris donc le temps de respirer et observa la salle, il y avait de nouveau des escaliers qui descendaient dans les profondeurs, c'est alors que dans un couloir proche, d'étranges créatures visqueuses se promenaient me bloquant ainsi l'accès aux escaliers suivants.

Mais je ne pense pas trop avoir le choix, il faut les tuer. C'est ce que je fit a contrecœur afin de continuer ma route. Encore un escalier. C'est alors qu'en haut de l'escalier j'entendis d'étranges bruit, je m'assois alors pour attendre l'apparition de la créature...

"Un serpent ? Mais ..? Un temple englouti d'accord, mais pour un gobelin...je ne pense pas être au bon endroit." Je remontais donc tout ces escaliers jusqu'à arrivé a la sortie, je me dirigea vers une pierre magique et me mis a incanté des transmissions de pensées.

"- Ô grande pierre de sagesse, guide-moi je suis perdu. - A la recherche d'un temple tu es, englouti il est, au fin fond de l'océan il est, autrefois une île exista, cette île disparut... mais pas le temple gobelin enfoui dans les profondeurs. Pars..." Remerciant la pierre, je me mis à chercher dans ma mémoire une vieille légende à propos d'une île qui aurait disparu."Évidemment ! En route !"

Je savais déjà ou aller, j'étais sur une plage a Strangleronce, bu un élixir pour marcher sur l'eau et alla tout droit, la monture galopa assez longtemps, j'en profitais pour ouvrir mon inventaire a la recherche de mes lunettes de géolocalisation qui m'indiquait ou je suis. Mon destrier continua sans cesse galoper loin puis soudainement, un nouveau nom apparaît sur mes lunettes :

L'Île de Gillijim ! La fameuse île qui a disparu, j'avais lu l'histoire de cette île dans un ancien livre de la bibliothèque d'Hurlevent, tout le monde ignore les causes de la disparition de cette île. Revenant dans le présent, je du me résoudre a laisser ma monture, puis invoqua une bulle d'air autour de moi, puis plongea droit en bas.

Je nageais pendant longtemps, ma bulle d'air tenant bon, je ne sentais pas les effet de la pression. Puis je vis une étrange lumière au fond, je me mis a nager plus vite et enfin, ce qu'ils appelaient le temple englouti des gobelins apparu :

C'est assez étrange comme endroit, des machines fonctionnant sous l'eau, je nagea alors en direction d'un bâtiment et lorsque je pénétrais a l'intérieur, ma bulle lâcha car il y avait de l'air, je pouvais même marcher dedans. C'est alors qu'une étrange machine apparu sous mes pieds, on dirait une monture. Celle-ci montait et je pus m'assoir dessus, une véritable monture-machine. Il y avait une inscription dessus qui défilait, je pus lire ceci : "L'indice premier trouvé, de mémoire le temple doit être gardé, franchit la suite de ton périple, que le temps se joue de toi ou pas, voit la tour abandonné, voit le chemin vers le néant, voit l'ombre de pierre, de cet endroit secret tu dois aller, va et trouve l'indice second."

Je me mis à réfléchir longuement. Le temps jouerais contre moi ? Je ne comprend pas. Quoique... "L'on me dit de franchir la suite avant de me dire que le temps jouerai contre moi, le temps ne serais pas prioritaire donc, il s'agit d'un lieu, il n'y a que les Grottes du Temps pour jouer avec les heures et les années. En route !"

Je me téléporta vers le glorieux bastion de l'île de Theramore, puis me dirigea vers la mer de sable qu'est Tanaris. Je me dirigeais vers les imposantes et mystérieuses montagnes qui cachent les Grottes du Temps. Une fois arrivée dans les grottes je me mis a la recherche des indices. Rien ne semblait étrange je fouilla bien autour du socle du Sablier de Nozdormu. C'est alors que je me retourna :

 

Et là je me rappelle les écrits : "...vois la tour abandonnée, vois le chemin vers le néant, vois l'ombre de pierre...". La tour abandonné à gauche, le chemin vers le néant tout droit, une sombre statue, c'est là ! Je m'avance alors vers le chemin vers le néant et je vis une habitation isolée, j'entre dans cette étrange demeure. Il y a des bouteilles avec la marque de la Horde dessus, ainsi qu'un repas inachevé au milieu, je remarqua soudain que dans la bouteille de droite se trouvait une lettre.

Je prend la bouteille et l'ouvrit, j'arrive a saisir l'étrange lettre puis la lit : "L'indice second trouvé, de mémoire le temps doit être gardé, franchit la suite de ton périple, que la marque t'emmène au bout des sables, surpasse les ruines et les hauteurs, atterrit dans un paradis de tranquillité, de cet endroit secret tu dois aller. Va, et trouve l'ultime indice." Tandis que je sortais de l'habitation, je lis toujours cette lettre en marchant vers le socle du sablier, puis leva la tête, et me mis alors a réfléchir.

"La je ne vois pas du tout. La marque, de quoi peut-il s'agir ? Au bout des sables, ce serait un endroit perdu dans un désert, les ruines...Uldum peut-être...ou bien Ahn'Qiraj. Quoique...Uldum n'est pas vraiment en ruines, c'est juste fermer, il ne pourrait s'agir que des Ruines d'Ahn'Qiraj, les hauteurs seraient les collines derrière ces ruines, le paradis de la tranquillité, ça m'a tout l'air d'être la destination. Mais cette marque ? Je ne voit pas. Bon, je dois faire marche arrière, direction Silithus". Je sortis donc des Grottes du Temps puis me dirigea vers l'ouest.

Ces déserts sont fatiguant. Mais il faut continuer !
"Père, je vous retrouverai !"

Je traversa toute la région de Tanaris et d'Un'Goro pour arriver à...
"Silithus, désert des dangers et des pièges souterrains. Un désert ou il ne fait pas chaud, mais avec toutes ces créatures, l'ont est a l'abri de rien...". Je pris donc la direction du sud, esquivant plusieurs créatures voulant me prendre de dessous. Puis j'arriva enfin devant Ahn'Qiraj. Il suffirait de passer derrière ces ruines, et les montagnes derrière. L'escalade ne fut pas simple mais les murs de ces ruines tinrent bon, je réussi a trouver un mur stable sur lequel marcher et me mit a courir droit devant. J'arrive enfin aux montagnes que j'eus peine à passer, mais que je réussi tout de même a passer. Il n'y avait que l'océan droit devant, je décida de sauta devant avec une chute ralentie. Puis bu un élixir marche sur l'eau. Il m'aurais suffit de tourner ma tête vers la gauche pour voir ceci :

"Magnifique, et calme...oh ! Le paradis de tranquillité ! C'est cela ! Manque plus que la marque."

Je m'avançais dans cette espèce de ferme abandonné au bout du monde, le style me rappelais quelque chose. "Ce sont des habitations taurens ? Mais que font-elle là ? Quelle rapport avec la marq...La marque bon sang ! Mais oui ! La marque sur la bouteille ! La marque de la Horde, ces habitations de taurens, les taurens étant de la Horde. Incroyable !" J'entre alors dans la demeure principal pour voir des inscriptions sur un poteaux.

"Indice ultime trouvé, de mémoire l'emplacement doit être gardé, franchit la fin de ton périple, rappel tes mémoires, qu'elles ne font qu'une, et va trouvé la relique qui t'es destiné." Je me mis à réfléchir subitement, je ne comprend plus. Je regardais autour de moi et vis une autre inscription à droite.

"Le destin t'a reconnu, le faiseur de vent patiente, rejoins-le, admire et découvre." Le faiseur de vent... il y a un moulin a l'extérieur. Je sortis rapidement et vis le moulin sur la colline. Je me mis à grimper vers la colline et rejoignis le moulin en question.

Il y avait un lettre enfoui, je l'ouvris puis la lis :

"Mon fils, si tu lis ceci, c'est que tu as prouvé tes compétences, ainsi que la pureté de ton esprit. Ces énigmes sont volontairement disséminé par l'aventurier que j'étais. J'ignore si je serais vivant lorsque tu liras ceci, mais si en plus de ton esprit, ton cœur également est pur, alors nous nous retrouverons forcément un jour. Va accomplir ta dernière épreuve, et sois digne héritier de la relique qui m'a accompagné tant d'années. Quoi qu'il en soit mon fils, je suis très fier de toi.
Ton père, Mister Drenan."

 

J'étais ému par cette lettre, mais la signature me fis sourire, mon père à toujours aimé le fait que personne connaisse son prénom. Je me leva, et gardant précieusement cette lettre sur moi, je m'apprêtais à accomplir la dernière épreuve de Mister Drenan. Cependant lorsque je me rappelle de l'énigme, je me retrouve de nouveau perdu.

"Rappelle tes mémoires ? Ces fameuses énigmes parlent toujours de gardé quelque chose en mémoire. Si je me rappel la première c'est le temple englouti gobelin, le deuxième c'est le temps, et la troisième l'emplacement. Si je comprend bien, ces phrases sont une carte, avec une croix désignant l'emplacement de la relique." Tout commençais a devenir clair. Je me téléporta vers Hurlevent et pris la direction de la Marche de l'Ouest, jusqu'à la plage.

Cela doit être là. Je bus mon dernier élixir pour marcher sur l'eau puis j'avançai, et dès que je fus certain de l'endroit, je plongeai droit vers le bas.

Alors que je fis une pause avec ces bulles, je vis une sorte de forme au fond, je pris la dernière bulle puis continua à nager vers le bas et enfin j'aperçus l'emplacement du trésor.

Dans cette vieille épave se cache mon héritage, celui de mon valeureux père. Je nageais vers l'épave et regarda dans les pièces et les recoins...lorsque je trouva un objet brillant sous un escalier.

Je le ramassa et le mis dans une poche, je me mis a remonter vers la surface puis revins sur la plage, j'observais l'objet, il y avait une sorte de bouton pour l'ouvrir, il y avait les initiales SSD de graver. "Sir Sid Drenan". J'ouvris l'objet et découvris qu'il s'agissait d'une boussole étrange qui tournait sans cesse. Indiquerait-elle ce que l'on désire le plus au monde ?

"Je l'ai trouvé, mon héritage. Je le savais. Le temple englouti, le temps, l'emplacement. Caché dans une épave sous l'eau, figé par le temps, la ferme tauren est au sud-ouest du continent, tout comme cette épave, tout concorde. Cette boussole est mon héritage, je la garderai toujours. Père...merci."